Etape 1 : La candidature

LA CANDIDATURE AUPRES DU CONSISTOIRE DE PARIS

Avant-propos

La démarche administrative décrite ci-après s’applique à tous les candidats, que vous viviez à Paris ou ailleurs. En effet, le Consistoire de Paris centralise toutes les demandes de conversion et il est le seul habilité à délivrer le certificat de conversion marquant la fin du processus. Tous les candidats seront convoqués au Consistoire au moins 4 fois. Toutefois, vérifiez sur le site internet du Consistoire de votre ville, s’il y’en a un, car il est possible que la lettre de candidature doive y être envoyée directement. Ex : à Marseille.

NB : Pour les gens souhaitant se convertir en Israël, sachez que vous devrez suivre une année d’étude de la Torah sur place avant d’être converti. Si vous revenez ensuite en France, vous devrez passer et réussir l’examen écrit du Consistoire afin que votre conversion israélienne soit reconnue.

Pour commencer, vous devez rédiger une lettre de candidature et attendre une réponse du Consistoire.

I / La lettre au Consistoire

En premier lieu, vous devez adresser une lettre manuscrite ou dactylographiée au Consistoire de Paris (la lettre en version dactylographiée est recommandée pour une question de confort de lecture). Celle-ci vise à informer le beth-din de votre volonté de vous convertir selon les rites et pratiques du judaïsme orthodoxe tels qu’institutionnalisés en France.

Voilà un exemple de rédaction d’une lettre de candidature :

  • Phrase d’accroche : Monsieur le Rabbin, je me permets de vous adresser cette lettre car je souhaiterai me convertir au judaïsme.
  • Présentation générale : précisez votre âge, votre situation professionnelle.
  • L’histoire familiale : nom et lieu de naissance des parents, situation religieuse de la famille (inclure les grands-parents si cela est pertinent).
  • Les motifs et les raisons qui vous poussent à effectuer cette démarche et l’origine de votre intérêt pour le judaïsme. N’hésitez pas à préciser, si c’est le cas, que vous participez aux chabbats, fêtes et évènements de la communauté grâce au soutien d’autres familles ou à des amis juifs.

Attention : les demandes de conversion effectuées dans l’espoir de célébrer un mariage juif seront systématiquement rejetées par le Consistoire.

++ La lettre doit être adressée à l’adresse suivante :

Consistoire de Paris – 
 Service Conversions
 – 17 rue Saint Georges, 75009 Paris

N’oubliez pas d’inscrire en haut à gauche de votre courrier votre nom et prénom, date de naissance et adresse postale. Le Consistoire analysera votre courrier et ne tardera pas à vous répondre. Le délai de réponse est généralement d’une à deux semaines lorsqu’il n’y a pas de fêtes juives.

II / La réponse du Consistoire

Votre demande est favorablement accueillie lorsque :

  • Vous êtes directement convoqué à un premier rendez-vous.
  • Avant de vous fixer un rendez-vous, le beth-din vous demande d’envoyer plusieurs documents dont la liste est jointe au courrier.

Votre demande est temporairement rejetée lorsque : le beth-din vous demande de les recontacter ultérieurement. Dans cette hypothèse, rassurez-vous, le rejet est toujours temporaire. Il ne s’agit que d’une mise à l’épreuve de votre motivation !

1 – Si le Consistoire vous convoque directement pour un premier rendez-vous :

Cette hypothèse est souvent réservée aux candidats issus d’un mariage mixte (d’un père juif et d’une mère non juive). L’entretien a pour objet d’établir un premier contact avec vous, de connaître plus en détails votre situation familiale et d’entendre vos motivations de vive voix. Celui-ci débouche sur l’ouverture officielle de votre dossier de conversion.

Pour les femmes, la tenue vestimentaire doit être tsniout, c’est-à-dire que vous devez porter une jupe ou une robe longue (sous le genou) et non moulante, ainsi qu’un haut à manches longues, sans décolleté ni transparence. S’attacher les cheveux n’est pas une obligation mais c’est toujours préférable. Pour les hommes, la tenue vestimentaire doit être correcte et sans extravagance.

A l’issue de l’entretien, le rabbin peut vous remettre deux documents : la liste des professeurs agréés par le beth-din et le programme des connaissances à maitriser pour passer l’examen écrit. Si vous avez déjà un professeur en tête, n’hésitez pas à en informer le rabbin.

2 – Si le Consistoire vous demande d’envoyer divers documents avant qu’un rendez-vous ne soit fixé et/ou vous demande de revenir vers eux dans un an :

Dans ce cas, le beth-din vous impose implicitement d’effectuer votre démarche de conversion avant que votre dossier ne soit officiellement ouvert. Il s’agit très probablement d’une méthode de filtrage des candidats afin que seuls ceux qui sont vraiment motivés soient reçus en entretien. Le processus est donc inversé par rapport aux candidats ayant été directement convoqués en entretien. En effet, pour les uns, la conversion commence officiellement le jour du premier entretien alors que pour les autres, celle-ci ne commence officiellement qu’au moment où tous les documents demandés auront été rassemblés.

Pas de panique, cela ne veut pas dire que votre candidature a été rejetée ! Commencez à prendre des cours et fréquentez assidûment une synagogue. Recontactez le Consistoire une fois le dossier complet.

Les documents à fournir sont les suivants (en fonction de votre situation) :

  • Certificat émanant de votre employeur attestant que vous êtes libre de toute présence le chabbat et les fêtes.
  • Certificat émanant de l’employeur de votre conjoint ou de votre fiancé(e) attestant qu’il/elle est libre de toute présence le chabbat et les fêtes.
  • Certificat du Rabbin de votre synagogue attestant de votre participation régulière aux activités communautaires, notamment aux offices de chabbat et des fêtes depuis une année au moins.
  • Attestation du professeur qui a assuré votre instruction religieuse.
  • Certificat de l’école de vos enfants attestant qu’ils fréquentent bien une école juive ou attestant qu’ils n’y sont pas présents le chabbat et les fêtes et ne mangent pas à la cantine.
  • Extrait d’acte de naissance datant de moins de 3 mois.
  • Photocopie des pages du livret de famille vos concernant et concernant chacun de vos enfants.
  • En cas d’enfant adopté : la photocopie du jugement d’adoption plénière de l’enfant.
  • En cas de père juif : certificat de judaïcité de celui-ci. Ce certificat s’obtient sur rendez-vous auprès du Rabbin Assous au 01.40.82.26.95.

Pour faciliter votre démarche, n’hésitez pas à contacter le service des conversions par téléphone au 01.40.82.26.40 afin que la liste des professeurs agréés par le Consistoire vous soit envoyée. Ces professeurs connaissent le programme à suivre et vous dispenseront l’enseignement nécessaire.

3 – Si le Consistoire rejette votre demande de conversion :

Pas de panique ! Il ne s’agit que d’un rejet temporaire. La conversion est un droit et pas une simple possibilité pour le beth-din. Accrochez-vous et ne vous laissez pas intimider ! Prenez votre mal en patience et rappelez-vous que le but de la manoeuvre est de tester votre détermination.

Commencez d’ores et déjà à fréquenter une synagogue et à apprendre l’hébreu avec un professeur agréé ou non par le Consistoire. Cela vous fera gagner du temps lorsque le moment sera venu de demander les attestations nécessaires.

Au bout de six mois, vous pouvez adresser de nouveau une lettre au beth-din en réitérant votre demande et en réaffirmant votre motivation. N’hésitez pas à rappeler que vous fréquentez déjà une synagogue et que vous maitrisez la lecture de l’hébreu.

Une fois que cette étape est terminée, passez à la suivante , celle de la constitution du dossier !

77 réflexions sur “Etape 1 : La candidature

  1. Z. dit :

    Hello, je n’ai pas tout lu, mais suffisamment de choses pour pouvoir dire que :

    il est inutile d’envoyer une « demande au consistoire » si :

    – vous croyez que « Joshua est le Mashia’h » (= vous voulez devenir « juive messianique » : ceci est totalement refusé par tout « juif normal » car quand on croit que « Jésus est le messie », on est chrétien. Point. Cela n’intéresse pas le consistoire, ne perdez pas votre temps à écrire une demande).

    – votre conjoint.e est non juif.ve, et n’a pas l’intention de se convertir (tout juste pourra-t-il/elle tolérer avec plus ou moins de bienveillance, un foyer conforme à la halakha… mais sait-il/elle seulement ce que c’est ? or, le consistoire exigera que le/la converti.e respecte toutes les mitsvot !! ce qui est impossible avec un non-juif (pour la « pureté familiale, par exemple… vous ne pourrez pas… ). J’ajoute qu’en France, même les libéraux refusent les conversions si le conjoint n’est pas juif ou n’a pas l’intention de le devenir… alors le consistoire, vous pensez bien, refusera d’autant plus !!!

    Voilà, j’ai écrit ceci, non pas pour décourager, mais pour ne pas que certaines personnes conservent un espoir inutile, fassent des démarches pour rien, et en ressortent aigries et déçues.

    Bonne semaine à vous,
    Z.

  2. GNALA Eddy-Roxan dit :

    bonjour.. j’ai appris il ya 3ans de la bouche de mon père qu’il est juif. il m’a avoué ces origines juives en me parlant de sa mère une femme juive né d’une autre femme juive elle aussi
    mais cependant depuis 2011 poussé par un grand désir d’attirance pour la torah j’ai étudié l’hébreu seul et j’ai aussi étudié la tefila et je continue mon étude..
    je suis au Gabon.. j’aimerai bien effectuer une conversion afin de mieux étudier la torah et de revivre le lien de mes ancêtres..

    svp ! aidez-moi !
    gnala58@gmail.com

    • Sol dit :

      Dans presque tous les pays, se trouvent des communautés de type Loubavitch (Habad), et sans doute peux-tu t’adresser à eux : je suis presque sûre qu’au Gabon, ils sont présents.

      Bon courage à toi !
      Et ils t’aideront dans ta démarche si tu es motivé, c’est certain ! Leur but est de ramener à Torah… (les juifs et les « âmes juives présentes au Mont Sinaï qui ont reçu la Torah »).

  3. Candelier dit :

    Bonsoir
    Je suis âgée de 57 ans et j aimerai me convertir au judaïsme c est une religion qui me tient à coeur
    Et à mon âge cela n est pas un caprice j ai tout simplement besoin de me retrouver d exister dans cette religion qui est pour moi la meilleure à mes yeux j espère que vous prendrez mon petit message en considération
    Cordialement
    Anny Candelier

  4. Ma dit :

    bonjour,
    J’ai fais ma demande de conversion au consistoire de paris en 2015 ils m’ont répondu en Fevrier, de m’approcher du rabbin du département ou je vis (gpe) de frequente la synagogue pendant un an et d’avoir un certificat du rabbin de ma présence hebdomadaire à la syna, ils m’ont aussi de prendre des cours parallèlement.
    J’ai rencontré le rabbin il m’a dit qu’il ne voulait pas ouvrir mon dossier parce que mon compagnon est juif mais travail shabbat, il pense que je veux me convertir pour me marier avec lui.
    Il ne veut meme pas que je vienne à la synagogue. je lui ai dis comment je fais pour pratiquer la religion si c’est interdit dans la loi juive qu’un non juif fasse shabbat il m’a repondu que je ne suis ni non juive ni juive.
    et Pourtant il ne veut pas ouvrir mon dossier de conversion ni que je vienne à la syna..
    Je ne sais pas si je dois le recontacté pour lui montrer ma réél motivation de ma conversion ?
    Ou rappeller le consistoire ?
    Il m’a dit que la lettre du consistoire ne voulait rien dire

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, C’est le Consistoire et seulement le Consistoire qui gère les conversions. C’est aux rabbins du Consistoire que tu dois t’adresser. Si ce rabbin bloque, alors va en voir un autre ! Bien à toi

  5. Julia dit :

    Bonjour
    Merci beaucoup pour ce blog super explicatif et clair
    J’ai une petite question:
    Est ce que l’habit Tsniout doit être porté tous les jours des années de conversion ou seulement lors des rdv avec les rabbins a la syna?

  6. Hanna dit :

    Bonjour,

    Saurais tu combien de temps il faut laisser passer avant de les recontacter lorsqu’ils ont décidés de mettre la conversion en stand-by ? J’ai envoyé plusieurs courriers sans réponse… je ne sais pas si je devrais les appeler directement ou non.

    Merci d’avance!

  7. Ines dit :

    Shalom Alekhem, étant ex-musulmane, j’ai lu la Bible (Tanakh et Nouveau Testament), alors j’observe la Torah avec toute les mitzvot, les lois morales et alimentaires, le shabbat etc, mais j’aimerais quand meme me convertir pour que ce soit reconnu « officiellement ». Alors pour le moment, étant dans une famille musulmane qui a du mal avec ma conversion, ma mère m’achete du casher en cachete, mais ma famille m’interdit toujours d’aller dans une synagogue. J’ai foi en Yeshoua (Jésus) comme etant le Messie, alors ma question est celle-ci, est ce que je serais acceptée dans une synagogue orthodoxe meme si je crois au Messie ? Cela ne change rien a mon observance de la Torah, puisque je suis contre les mouvements qui se disent de la chretienneté aujourd’hui, car ils ont abolis la Torah. Et si oui, une lettre de ma part, pour une conversion, au Consistoire, serait-elle acceptée? Merci beaucoup

  8. Magali dit :

    Bonjour,
    De mere non juive et perr juif, j aimerais enfin me lancer dans un processus de conversion.
    J ai fait une conversion liberale plus jeune.
    Ayant vecu en israel, je parle hebreu et connais tres bien la religion sachant que la fqmille de mon pere est habad ( sauf lui) .
    Ayant beau oup souffert de ce statut hybride, je decide enfin de me lancer dans une conversion reconnue.
    Le wake up call a ete lancé par mes enfants
    Mon conjoint est non juif mais me soutient dans cette aventure.
    J ai 2 questions, mon fils etant circonsis par un mohel juif a aujourdhui 3’ans. Sera t il .juif apres ma conversion?
    Je suis tres touchee car il evolue dans ma famille mais n est pas en age de comprendre notre difference.
    Deuxieme question, dois je imposer à mon conjoint de se convertir aussi? Je sais qu il refusera. Il sera pret à avoir un foyer juif, m accompagner à la syna, apprendre l hebreu, respecter la cashroute mais je sais que ce projet de conversion m est personnel.

    Merci

    Magali

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, a priori ton fils ne bénéficiera pas de ta conversion car il a deja trois ans mais chaque situation est différente et il faudra en parler au rabbin du Consistoire qui suivra ta conversion. Pour ton conjoint, le problème est que souvent il est difficile de vivre pleinement son judaïsme lorsque sa moitié n’est pas juive, pour la paix du foyer (chlom baït), il vaudrait mieux qu’il suive lui aussi ce processus, afin que vous avanciez sur le meme chemin.
      Bien à toi

  9. jean paul kampf dit :

    shalom

    je fréquente la schule de bondy et souhaite me convertir au judaisme !!!
    je souhaite étudier l’hébreux biblique afin de me souvenir de mon grand pére paternel qui
    a péri à buchenwald par ce qu’il était israelite.Je suis donc d’origine ashkenaze.
    Mon pére est mort en 5773 et il m’a beaucoup transmis sur le judaisme.

    Toda raba

    ps: j’ai appris ma judeité à l’age de 20 ans.

  10. ADAMS dit :

    Bonsoir Sarah,
    J’ai une mère qui pratique le judaïsme elle fait shabbat pessah et respecte toutes les lois juives etc mais elle ne va pas à la sinaguogue il n’y en a pas la ou elle se trouve est elle Juive ? Je demande car j’ai expliqué son cas à un rabbin il m’a dit que oui. Dans mon cas vu que sa conversion date d’après ma naissance je suppose, à la lumière de ce que j’ai lu dans tes commentaires précédents que de toutes façons je ne suis pas juive par elle car j’avais plus de 3 ans à sa conversion j’avais 23 ans. Je suis fiancée avec un juif d’Israël mais mon désir de conversion n’a rien à voir avec lui. Je me sens juive à l’intérieure bien avant de l’avoir rencontré et dans mon chemin de vie difficile l’histoire de Moïse des prophètes Elie et Josué du roi David, du roi Salomon, d’Esther et le livre de la sagesse etc ont été un grand soutien pour moi. Comment dire je me sens appelée par Yahvé par une multitudes de d’évênements dont j’ai fait l’expérience mais j’ai toujours eu un tel respect pour les juifs et le judaïsme que je n’ai jamais pensé être digne de cette religion. Pourtant je suis issue comme vous d’une minorité oprimée et j’ai fait l’expérience de la discrimination du fait de mes origines toute ma vie…Aujourd’hui j’avoues que le faite d’être aimée et acceptée par un homme juif et sa famille me donne le courage de me lancer dans une démarche de conversion. Quelques années avant d’avoir une relation avec lui j’ai pris mon courage à 2 mains et je me suis rendue à Copernic et j’y ai fait shabbat s’était en hébreu j’ai adoré ce moment. Malheureusement je n’ai pas eu le courage d’y retourner…Maintenant je vais chez les Loubavich avec mon fiancé et ma belle-mère et j’ai un besoin profond d’apprendre l’hébreux et la Torah pour vraiment faire corps avec le judaïsme. Ah oui et mon père est musulman… Pensez vous qu’un profil comme le miens pourrait être accepté par le consistoire et quel pièces justificatives pourraient m’être demandées ? Enfin est-ce que les Loubavich sont agréés par le consistoire j’ai appris que Copernic ou je suis allée auparavant ne l’est pas…Je voudrais être sûre que je vais dans une sinaguogue validée par le consistoire. Merci de ta réponse que Yahvé te benisse de bonnes nouvelles à toi.

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, Merci pour ta confiance. Effectivement, Copernic est une synagogue libérale donc pas consistoriale. Les Beth loubavich ne sont pas non plus consistoriaux mais quand même acceptés par le Consistoire car ils suivent un rituel orthodoxe, donc tu peux t’y rendre sans problème. Si tu suis les recommandations du Consistoire ainsi que les étapes de la conversion, ton profil ne posera aucun problème. Chacun vient avec son histoire puis change de vie et devient quelqu’un d’autre, c’est ça la conversion ! bien à toi

  11. Will dit :

    Bonjour Sarah, merci beaucoup pour ce site.

    Mon père est juif de pere et mère
    Ma mère est juive de père mais pas de mère
    Ils se sont marier à la synagogue libéral

    Chez moi tout est casher, nous faisons toutes les fêtes, shabbat etc

    Malheureusement après un problème familiale j’ai bien vu que je n’étais pas reconnu juif mais je le savais

    J’ai bientot 25 ans
    Si je veux me convertir penses-tu que la conversion prendra enormement du temps ?

    Je me sens juif à 456435%

    Merci d’avance

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, ta mère n’étant pas juive, tu dois te convertir si tu souhaite devenir juif. Ta conversion prendra le meme temps que celle des autres car c’est le meme processus pour tout le monde, environ 2 ans. Bien à toi

  12. François dit :

    Bonjour Sarah.

    Tout d abord merci pour cet article qui apporte des compléments de réponses aux questions que je me posais sur la conversion au Judaïsme.

    J ai décidé de me lancer dans un processus de conversion. Je me laisse donc un an à un an et demi pour fréquenter la synagogue, faire les shabbat, apprendre le Judaisme et apprendre à lire au moins correctement l hebreu.

    Juste 2 choses:

    – Je travaille un samedi sur 2 et par conséquent j imagine que ça n est pas compatible avec la pratique du Judaisme.

    – J habite dans une ville où il n y a pas de synagogue. La synagogue la plus proche se trouve à 10km. Comment faire, dans ces cas là, pour y aller en respectant les lois de Shabbat c est à dire sans voiture ou transport en commun?

    Cependant mon envie de me convertir est tres forte et il doit bien exister des solutions.

    Bien à vous Sarah.

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, oui travailler le chabbat est absolument incompatible avec le fait de vouloir respecter les mitsvot et de se convertir. Pour la synagogue, le mieux serait de trouver une famille pratiquante pour t’accueillir le chabbat. Prend contact avec le rabbin de la synagogue la plus proche et demande lui s’il ne connait pas des gens. Bien à toi

  13. Déborah dit :

    Bonjour Sarah,

    Déjà félicitation pour ta conversion 🙂
    Ensuite je voulais te demander si avais fais ta conversion sur Paris ? ( vu que je suis parisienne ) si tu avais des noms de rabbins qui ton suivi etc
    Ensuite pour l’apprentissage de l’hébreu tu as pris des cours co. ou avec un Professeur particulier ?

    Bonne journée

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, j’ai fais ma conversion dans la synagogue Ahavat shalom dans le 16ème. Pour l’apprentissage de l’hébreu j’ai eu des cours particuliers, pour la halakha aussi, puis j’ai pris des cours avec un professeur du Consistoire. Bien à toi

  14. neressaaa dit :

    Bonjour, je voudrais quelques informations,ma fille est très attirée par le judaïsme et elle aimerai se convertir mais elle n’a que 13 ans, donc j’aimerai savoir si il y a âge spécifique pour se convertir au judaïsme. Merci d’avance

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, Tant que ta fille n’est pas majeure, ses parents doivent l’accompagner dans sa démarche (cours, synagogue, entretiens etc) mais son âge n’est pas un obstacle du tout. Bien à toi

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, Commence par envoyer ta lettre à Lyon et en fonction de la réponse tu t’adressera au Consistoire de Paris. Tout dépend de l’organisation du Consistoire local, il faut tenter. Bien à toi

  15. Sarah dit :

    Bonjour,
    Je suis avec mon compagnon depuis 3 ans maintenant et il a toujours vécu son judaisme, fête, jeunes, synagogue pour les fêtes, chomer chabbat, britmilah, barmitvah…et nous avons décidés de nous marier.
    Au moment de l’impression des faire part j’apprends que sa mère n’est pas juive. Son père oui mais sa mère non.
    Nous avons donc pris rendez vous avec un rabbin du consistoire…Pensez vous que la démarche va être longue et compliqué ? Pensez vous qu’il aura cette conversion… Il se sent rien d’autres que juif… Pourrons nous nous marier un jour…

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, ton mari n’étant donc pas juif, il est très probable que le Consistoire va demande à ce qu’il effectue une conversion complète (cours, synagogue etc), qu’il aura biensûr il ne faut pas s’inquiéter, d’ici 18 mois. Après quoi, vous pourrez vous marier sans problème et avoir une kétouba normale. Bon courage, bien à toi

  16. Neil dit :

    Bonjour,
    Depuis mon adolescence, j’ai bientôt 30 ans aujourd’hui, je suis sensible au judaisme.
    La question de conversion me taraude de plus en plus.
    Je vis à Montpellier, dois-je me rapprocher de la communauté juive de ma ville en première intention pour avoir des éléments sur les démarches de conversion ?
    Je serai également intéressée d’échanger avec des femmes qui se sont également converties.
    Merci par avance !
    Bonne journée

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, oui il faut se rapprocher de la communauté la plus proche et, dans un second temps, s’adresser au Consistoire de la région ou de Paris directement pour entamer une démarche officiellement. Bien à toi

  17. Nicolas dit :

    Bonjours,je souhaiterai me convertir,mais je suis marié et j’ai 3 enfants de 11 ans 8 ans et 1 an.est-il possible de convertir toute une famille ? Merci

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour,
      Les enfants de moins de 3 ans bénéficient de la conversion de leur mère car le judaïsme se transmet par elle seulement. Si la mère ne se convertis pas, les enfants devront faire leur propre démarche dès l’age de 13 ans. Bien à toi

  18. Megaides dit :

    Bonjour, j’ai entrepris les démarches pour une demande de conversion, j’ai déjà une pratique régulière de la religion mais je ne fréquente pas la synagogue de ma ville ni les offices de fête. Puis-je avoir des renseignements pour y remédier. Merci

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, la synagogue fait partie intégrante de la pratique du judaïsme. Il suffit de se rendre à l’office, les mains vides biensur, de prendre un sidour et de s’assoeir pour suivre la prière. Vers 19h le vendredi soir ou vers 9h30 le samedi matin.
      Bien à toi

  19. amaranto dit :

    Bonjour,

    j’aimerai me convertir, pratiquant déjà un peu la religion et sachant lire l’hébreu, je voudrais savoir où je peux trouver un professeur d’étude de torah s’il vous plaît.

    Je voulais également savoir si, partir en Israel 6mois et faire chabbat etc était un plus. Et si une lettre du rabbin d’une synagogue la bas comme quoi je pratiquait le chabbat etc était reconnue à Paris.

    Merci

  20. Flora dit :

    Shavoua tov,

    J’ai fait une demande de conversion il y a plusieurs années. Mon dossier a été ouvert au Consistoire. Puis j’ai interrompu ma démarche pour diverses raisons. Depuis peu, j’ai réactivé ma demande auprès du Consistoire. J’ai reçu un courrier dans lequel on me propose un entretien et me demande de fournir diverses attestations, notamment, la preuve que j’ai participé à des activités communautaires et ai suivi des cours pendant au moins un an. En fait, je ne suis pas en mesure de produire ces attestations, parce que je n’ai pas suivi ces cours ni participé aux offices lors de ma première démarche. J’ai acquis un certain nombre de connaissances par les livres, mais aujourd’hui, c’est comme si je repartais de zéro.
    J’ai pris contact auprès de la communauté de ma ville, qui est une petite communauté où les offices sont tenus toutes les semaines pour shabbat, mais où il n’y a pas de possibilité de suivre des cours. Comment puis-je donc suivre des enseignements de Torah ? Est-ce que je peux m’adresser à quelqu’un de la communauté de ma ville ? Est-ce que le Consistoire accepte que l’on suive des cours par correspondance ? Dans la mesure où dorénavant le Consistoire propose des cours de Talmud-Torah en ligne, cela devrait être possible pour un candidat à la conversion.
    Par ailleurs, mon travail et ma situation personnelle me permettent tout à fait de mener une conversion et d’assister à tous les offices. Ma seule préoccupation pour le moment, ce sont les cours.
    Si quelqu’un pouvait me renseigner à ce sujet, j’en serais très reconnaissante.

  21. Amandine dit :

    Bonjour,

    J’ai toujours étais très lié à la communauté juive, ma meilleure amie qui est comme ma soeur depuis maintenant 23 ans, mes amis, mon milieu professionnel… toute ma vie à longtemps tournée autour de cette communauté. J’ai même, étant plus jeune fréquenté un garçon juif. Sa famille m’avait alors ouvert leur porte et accepté à leur table. Durant une année, j’ai respecté le chabbat et les autres fêtes et je suis profondément tombé amoureuse de cette religion. Aujourd’hui, j’ai 2 enfants (que j’ai eu avec un homme non juif). Je suis célibataire et cette religion me manque, je pense à la conversion de plus en plus sérieusement. Je ne sais pas lire l’hébreu et mes connaissances sont assez limitées. Je voulais savoir si une maman célibataire et ayant 2 enfants était une candidate potentiellement acceptable.

    Je vous remercie par avance.

    Bien à vous.

    Amandine

  22. Ferlin Michèle dit :

    J’ai omis de dire que je suis infirmière.
    Comment font les professionnels de santé de confession juive pour respecter le shabbat ?

    Merci

    Michèle

    • Sarah MCJ dit :

      Je vois très bien la difficulté mais ce que doit comprendre un candidat à la conversion c’est que devenir juif/ve c’est précisément organiser sa vie professionnelle et personnelle en fonction des commandements de la Torah. Les juifs pratiquants ne travaillent pas le Chabbat, ni les yomim tovim. La conversion est une démarche difficile car elle requiert des non-juifs une transformation totale de leur mode de vie. Parlons-en en privé si tu veux, voici mon mail : maconversionaujudaisme@gmail.com

      • balu dit :

        bonsoir Sarah et vous tous!
        encore merci pour ton site, que je consulte toutes les semaines pour la paracha!
        Etant moi aussi dans le milieu médical hospitalier, je pensais que l’exception de travailler le shabbat occasionnellement car la vie de plusieurs personnes en dépendaient étaient tolérée?
        bien à vous

      • Sarah MCJ dit :

        Bonjour, merci pour ton gentil commentaire ! Transgresser les interdits du Chabbat n’est possible que lorsqu’un cas d’urgence se présente, le sauvetage d’une vie humaine de façon imminente, pas lorsqu’il s’agit d’exercer sa profession. Bien à toi

      • falqui dit :

        Bonjour, je souhaite me convertir au judaïsme mais je n’est pour le moment entamer aucune démarches. En lisant vos commentaire je m’interroge car, comme Michèle je suis infirmière et donc je travail un samedi sur deux. je me demande donc si cela peut nuire à l’acceptation de ma conversion?
        Merci

      • Sarah MCJ dit :

        Bonjour, oui effectivement c’est un problème car vous ne pourrez pas respecter le Chabbat. Par ailleurs, pour la conversion, le Consistoire demande une attestation de l’employeur attestant que vous ne travaillez pas le Chabbat ni les fêtes. Bien à vous

  23. MICHELE FERLIN dit :

    Je désire me convertir, cependant de par ma profession je travaille un samedi sur deux.
    Est-ce un obstacle à ma conversation.

    Merci de votre réponse
    Chavoua tov
    Michèle

    • Sarah MCJ dit :

      Chavoua tov,
      Travailler le samedi va à l’encontre de l’un des principes les plus importants du judaïsme : le respect du Chabbat. Il est alors incompatible de souhaiter se convertir en sachant qu’on ne va pas respecter ce moment fondamental et fondateur de cette religion.
      Bien à toi

  24. LAURE-D dit :

    Bonsoir ! Je me permets d’apporter une petite précision :
    Sur le site du consistoire, il est écrit : « Une lettre de motivation manuscrite doit être envoyée au service du Consistoire de Paris » ; (Manuscrite se trouve même être écrit en gras..). Du coup je me demande si la lettre dactylographiée est bien conseillée..
    Bonne Soirée à tous, et agréable Shabbat !

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour,
      Le site internet du Consistoire n’a pas été actualisé depuis….sa création ! Les rabbins apprécient les lettres dactylo car elles sont plus lisibles, mais si tu as une belle écriture, alors n’hésite pas à envoyer une lettre manuscrite. Tout dépend de la qualité de ta plume et de la lisibilité de ta lettre car un courrier illisible à peu de chance d’obtenir une réponse. Dans le doute, envoie ta lettre dans les deux formes.
      Bien à toi

  25. Bettahar dit :

    Bonjour je souhaite me convertir mais je suis totalement perdu je me suis installée dans une autre ville ou je connais personne je suis à la base originaire de paris ou je vivais tous les jours avec la communautée juif d’ailleurs qui me manque énormément j’ai peur de faire le pas à marseille et qu’on me rejette alors qu’à Paris ce n’est pas du tout le cas

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, il est possible que la lettre ne soit pas parvenue au Consistoire ou qu’ils n’aient pas eu le temps de traiter ta demande. Dans les deux cas, je te conseille de la renvoyer.
      Bien à toi

      • balu dit :

        Rebonsoir…!
        Juste pour comprendre si tu peux m’éclairer Sarah s’il te plait, j’ai (enfin!) envoyée ma nouvelle lettre au consistoire (4ans après la première!) car enfin installée sur paris et par recommandé cette fois (mais manuscrite lol puisqu’on en parle aussi plus haut) et j’ai eu ma réponse 4 jours après!
        Le Rav Marciano me réponds de le recontacter dans 1an après fréquentation de ma communauté et jointe avec sa réponse,la liste des professeurs mais »que lecture et bénédictions ».Je dois renvoyer aussi la photocopie de ma carde d’identité et 2photos d’identités.Cela signe-t-il l’ouverture « officielle » de mon dossier?
        On verra comment cela se déroule et mes progrès mais penses-tu Sarah que je puisse le recontacter dans 6-8mois plutôt qu’un an?
        Merci pour tes réponses et ton site!

      • Sarah MCJ dit :

        Ton dossier de conversion sera officiellement ouvert lorsque le rav te recevra pour ton premier entretien. Oui, tu peux essayer dans 6 mois, on sait jamais ! Bien à toi

  26. samirah dit :

    je souhaite me convertir ,mais je vis en Afrique précisément en Guinée ou il n’y a même pas de synagogue ,et je viens d’envoyer ma lettre de conversion au Consistoire de paris, espérons que je sois acceptée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s