Etape 4 : Le mikvé

L’ULTIME ETAPE DU MIKVE

Attention ! Moment fort en émotion ! Le mikvé (bain rituel) est probablement le plus beau moment de la conversion. Il est le point final de la démarche et symbolise votre renaissance en tant que juif/ve. A partir de ce moment, vous deviendrez un enfant d’Israël à part entière et votre filiation ne pourra plus faire débat, vous serez un enfant d’Abraham et Sarah.

Après avoir brillamment réussi votre examen écrit, reprenez contact avec le Consistoire pour qu’une date soit fixée pour le mikvé. Une fois cette date attribuée, il vous faudra remplir un petit dossier.

I / Le dossier

Vous recevrez par courrier une convocation pour l’un des mikvés affilés au Consistoire ainsi qu’une liste de documents à fournir au secrétariat avant le jour J. Voici la liste des documents demandés :

  • 3 photos d’identité (couleur ou noir et blanc). Le nom, prénom et date du mikvé doivent être inscrits au dos.
  • Un chèque de 980E à l’ordre de A.C.I.P (taxe consistoriale pour l’intégralité de la conversion).
  • Un chèque de 46E à l’ordre du mikvé A.C.I.P.

Pour cet évènement, vous devez impérativement connaître par cœur les bénédictions al haatevila et che he heyanou. Vous devez aussi vous munir d’une serviette de bain, de tout ce qui est nécessaire à votre toilette et d’une longue robe sombre pour vous tremper devant les trois rabbins (si vous n’en avez pas, la balanite vous en prêtera une sur place). Pour les hommes, il n’est pas nécessaire de prévoir une robe longue car vous vous baignerez nus devant les rabbins.

II / Le déroulement du mikvé

A votre arrivée au mikvé, vous, et les autres candidats, serez attendus par les trois rabbins qui vous ont précédemment reçus lors de l’oral. Lorsque ce sera votre tour de vous présenter devant eux, l’un d’eux vous demandera le prénom juif que vous avez choisi de prendre dans le cadre de votre renaissance spirituelle. Ensuite, il vous remettra un contrat écrit que vous serez tenu de lire à haute voix et de signer. Ce contrat est un document par lequel vous vous engagez à suivre les commandements de la Torah et à les transmettre à vos enfants. En outre, il est fort probable que le rabbin vous demande de réciter les 5 commandements fondamentaux de la vie d’un juif/d’une juive.

++ Les 5 commandements fondamentaux de la vie d’un juif/d’une juive sont : l’étude de la Torah, le respect du chabbat, la brit mila, la niddah, la cacherout.

Après ce passage devant les rabbins et si vous êtes une femme : la balanite vous donnera la robe longue du mikvé et vous vous dirigerez vers une petite salle de bain dans laquelle vous allez faire une toilette minutieuse. Lavez et brossez vos cheveux. Votre corps doit être bien net car aucune impureté ne doit gêner le contact avec l’eau. A l’issue de cette toilette complète, restez nue, la balanite va venir vous chercher pour la première immersion. Lors de votre entrée dans la salle du mikvé, la balanite vous demandera de vous placer devant le bassin et procédera à la vérification superficielle de la toilette. Ensuite, elle vous fera entrer dans le bassin d’eau chaude. Vous vous immergerez une première fois. Puis, vous sortirez du bassin et retournerez dans la salle de bain pour enfiler la robe. Une fois prête, dirigez-vous à nouveau vers le bassin.

A ce moment là, les trois rabbins entreront dans la salle et vous feront vous immerger trois fois. Lorsque vous entrerez dans le bassin, ne touchez pas les parois et dirigez-vous vers le fond. Pour la première immersion, vous réciterez la bénédiction al haatevila, la seconde fois che he heyanou et, la troisième fois, ce sera au tour de l’un des rabbins de prononcer une bénédiction. Les bénédictions se prononcent avant chaque immersion. Enfin, sortez du bassin et retournez dans la salle de bain pour vous rhabiller.

Après ce passage devant les rabbins et si vous êtes un homme : vous vous dirigerez vers une petite salle de bain dans laquelle vous allez faire une toilette minutieuse. Lavez et brossez vos cheveux. Votre corps doit être bien net car aucune impureté ne doit gêner le contact avec l’eau. A l’issue de cette toilette complète, restez nu car les trois rabbins vont venir vous rejoindre pour procéder à votre « circoncision ». Pas de panique, si vous êtes déjà circoncis, il ne s’agit que d’une petite piqure indolore. L’un des rabbins vous tiendra la main et récitera une bénédiction relative à la brit’ mila, un autre piquera votre sexe avec une aiguille stérilisée et le dernier attestera de l’écoulement de sang (une goutte). Après cet épisode intense, à l’appel de votre nom, couvrez-vous d’un peignoir, sortez de la salle de bain et dirigez vous vers le mikvé.

Comme pour les femmes, les trois rabbins entreront dans la salle et vous feront vous immerger trois fois. Lorsque vous entrerez dans le bassin, ne touchez pas les parois et dirigez-vous vers le fond. Pour la première immersion, vous réciterez la bénédiction al haatevila, la seconde fois che he heyanou et, la troisième fois, ce sera au tour de l’un des rabbins de prononcer une bénédiction. Les bénédictions se prononcent avant chaque immersion. Enfin, sortez du bassin et retournez dans la salle de bain pour vous rhabiller.

Six mois après votre passage au mikvé, un certificat de conversion vous sera délivré par la poste.

mikvé

Ca y’est, votre conversion est terminée, votre nouvelle vie peut commencer !

25 réflexions sur “Etape 4 : Le mikvé

  1. Louis dit :

    La circoncision etant le signe d’une alliance, est-ce que la goutte de sang suffit reellement? Ne vaut-il pas mieux se faire circoncir avant le mikve?

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, honnêtement je ne suis pas qualifiée pour répondre à cette question. Je pense personnelement que le symbolique prime toujours mais ce n’est que mon avis. Mieux vaut s’adresser directement au Consistoire. Bien cdt

  2. Louis dit :

    Bonjour. Savez-vous si le consistoire prend les enfants en charge en même temps que les parents? Il s’agit de deux enfants entre 3 et 8 ans, dont les parents ne sont pas juifs et les deux souhaitent se convertir, bien sûr avec leurs enfants.
    Merci pour ce site! כל הכבול ושבת שלום

    P.S. j’ai essayé de poster ce message une fois mais mon internet s’est arrêté, j’espère ne pas l’avoir mis à double.

  3. Cyril dit :

    Bonjour,

    Venant d’une famille catholique non pratiquante, on peut dire que j’ai été élevé sans foi concrète ni pratique de la religion. Depuis mes 10-12 ans, je m’adressais sans trop savoir « Auquel ». J’ai approfondi un peu le christianisme entre mes 25-30 ans, mais je ne m’y suis pas retrouvé du tout.

    Entre-temps et très régulièrement, le judaïsme s’est petit à petit imposé, délicatement. J’aurai 38 ans cette année et je désire entreprendre une conversion. Toutes ces années m’auront au moins donné le temps d’apprendre à déchiffrer et écrire l’hébreu que j’ai entrepris d’étudier concrètement à l’université pour structure et parfaire mes connaissances. Je pense être mûr et avoir fait le chemin des dizaines de fois dans ma tête.

    Voilà pour les présentations, un peu longues, désolé.
    __

    J’ai lu les étapes de la conversion sur votre site, puis les commentaires et j’ai été très surpris en lisant que le rituel de la goutte de sang était suffisant pour l’homme non déjà circoncis. Cela va à l’encontre de tout ce que j’ai lu jusqu’à présent, c’est-à-dire circoncision complète pour le non-circoncis et goutte de sang pour qui le serait déjà.

    Confirmez-vous avec certitude ce que vous avez affirmé ?

    Je vous remercie par avance !

    Cyril

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, merci pour ton message, non je me suis trompé, il s’agit bien d’un rituel réservé aux hommes deja circoncis ! je pensais l’avoir corrigé mais il faut croire que non, je m’en excuse et te souhaite conne chance dans ta démarche.

  4. Lydia dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je vous remercie énormément pour toutes ces informations, celles-ci m’ont été très très bénéfiques!! J’aurais néanmoins quelques interrogations..
    J’ai aujourd’hui 23 ans et depuis petite mais vraiment depuis l’enfance je me sens juive au fond de moi. Je ne saurais vous expliquer mais c’est comme si dans une vie antérieure je l’avais été… J’ai pourtant essayer de faire des recherches sur mes ancêtres mais je n’arrive pas à remonter plus loin que mes grands parents..
    Je suis vraiment motivée depuis des années et regrète de ne pas avoir entrepris de démarches plus tôt.

    Je vais commencer à travailler dès Janvier et j’aimerais entreprendre une conversion cependant dès juillet je souhaiterais partir à l’étranger pour travailler je ne sais pas encore dans quel pays.. Les états unis, londres mais surtout Israel m’intéresserait également. Est-ce un problème de partir ? Pourrais-je continuer ma conversion à l’étranger ?
    Je ne compte pas partir définitivement ce serait pour un an, tout au plus.
    Je voudrais savoir si le consistoire accepterait ? Si cela était déjà arrivé.

    J’ai besoin de vos réponses, je ne sais pas à qui m’adresser

  5. Tahel-Rivka dit :

    Chalom, si on veut faire l’alyah direct après la conversion, on peut demander à avoir le certificat de conversion plus tôt ?

    • Sarah MCJ dit :

      Bonjour, on peut toujours demander mais souvent ce n’est pas possible car il faut en moyenne 6 mois au service des archives pour produire ce certificat et l’archiver pour en garder une trace permanente. Bien à toi

  6. JD dit :

    Bonjour et merci pour ce site d’un grand soutien pour les candidats à la conversion 🙂
    Astuce supplémentaire pour le jour du Mikvé : n’hésitez pas à signaler votre arrivée auprès des Rabbins dans la salle en bas des escaliers (sur le côté de la salle d’attente), car sinon l’attente peut être longue et le stress conséquent (histoire vécue !), puisque si vous êtes nombreux à passer le même jour, ils ne feront pas passer les candidats dans l’ordre de convocation, et ça peut vite devenir désordonné. Ce moment si magnifique doit rester plein de sérénité et de bonheur !
    Bon courage à tous ceux que le judaïsme appelle

  7. sandra kadosh dit :

    bjr,

    lors de ma conversion on demande a mon fils (qui est déjà circoncis de faire le ritruel de la piqure et de passer d’abord chez le coiffeur? est ce obligatoire? Merci.

  8. Lisa dit :

    Je suis en conversion depuis un an et demi et votre site m’a beaucoup aidé dès le début de la procédure!
    Merci Sarah
    Chabbat Chalom

  9. Elise dit :

    Il est vrai que ça m’as énormément aidé et avoir plus de détail sur la conversion que je compte entreprendre. Mais pour des raisons pratique je préfère attendre d’être majeur pour pouvoir me déplacer librement sans gêner mon entourage.
    Ça me donnera aussi deux ou trois ans pour être sûre de mon choix et ne pas faire d’erreur sur celui-ci.

    En tout cas, bravo pour votre site et bonne continuation !

  10. nana dit :

    Bravo pour cette initiative… je ne suis pas en voie de conversion mais j’imagine la solitude dans laquelle doivent se retrouver de nombreux aspirants à la conversion face aux méandres du consistoire …
    kol tuv!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s